Forum de discussion Astronomique Index du Forum Forum de discussion Astronomique
Forum de l'AAS
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Formations lunaires - 9 septembre 2009 (matin)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de discussion Astronomique Index du Forum -> Observations et galeries -> Lune
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rekin
Invité





MessagePosté le: 12/09/2009 18:58:14    Sujet du message: Formations lunaires - 9 septembre 2009 (matin) Répondre en citant

La Lune était particulièrement bien située le 9 septembre au matin, vers 4h. J'ai donc mis le réveil un peu plus tôt que d'habitude, et sachant que mon matériel était déjà monté la veille au soir (mis sous bache de protection tout de même), je suis parti très vite à la découverte de la Lune.

Matériel utilisé : caméra DFK 31AU03 + filtre UV/IR, le tout au foyer de mon télescope LX90 de 203 mm. Puis traitement Registax.

Voici les quelques images obtenues :








Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 12/09/2009 18:58:14    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rekin
Invité





MessagePosté le: 12/09/2009 19:19:08    Sujet du message: Formations lunaires - 9 septembre 2009 (matin) Répondre en citant

Et maintenant, si vous le voulez bien, étudions plus en détail les cratères et autres formations visibles sur les images. Smile



Avec :
1 - Ritter. Large de 31 km, il se présente comme un cratère classique. A sa formation, les éjectas sont venus empiéter sur les contreforts du cratère Sabine (2). Les deux cratères sont séparés d'à peine 5 km ! Le fond de Ritter, à peine tourmenté, a été comblé par des flots de lave.
2 - Sabine. Cratère dont le diamètre est similaire à celui de Ritter (30 km).
3 - Lamont. Cratère fantôme (75 km de diamètre). Formation peu distincte aux contours soulignés de lignes de crêtes (appelées rides).
4 - Aldrin. Craterlet, anciennement appelé Sabine B. Il mesure 3,4 km de diamètre pour 600 m de profondeur. Il est presque invisible sur l'image.
5 - Armstrong. Craterlet, anciennement appelé Sabine E. Il mesure 4,6 km de diamètre pour 670 m de profondeur. Entre Aldrin et Armstrong se situe le craterlet Collins (2,4 km), invisible sur l'image.
6 - Mer de la Tranquillité. Cette mer abrite un grand nombre de dorsales et de dômes, notamment dans sa partie occidentale. Sa superficie de 421 000 km² est comparable à celle de la Mer Noire.
7 - rainure d'Ariadaeus. Large rainure ou ancienne vallée de 220 km de longueur.
8 - Golfe Central. Cette petite mer marque le centre de l'hémisphère visible de la Lune, d'où son nom. Elle mesure 350 km de diamètre, pour une superficie de 52 000 km².
9 - Triesnecker. Beau cratère aux contours nets, avec montagne centrale. Il mesure 26 km de diamètre, pour une profondeur de 2760 m.
10 - Apollo 11. Site d'alunissage des premiers hommes sur la Lune, don nous fêtons cette année les 40 ans. La plaine environnante est baptisée Statio Tranquillatis (Base de la Tranquillité).





Avec :
1 - Apollo 16. Site d'aterrissage de la mission Apollo 16 (1972), qui a emmené deux astronautes dans les régions continentales au Nord du cratère Descartes (48 km, le cratère juste au Sud, présentant un cratère interne sur son rempart Ouest).
2 - Catherine. Cirque très délabré, de 100 km de diamètre et de 3130 m de profondeur.
3 - Cyrille. Ce cirque à l'enceinte très délabrée mesure 98 km de diamètre. Il est vrai que l'impact à l'origine du cratère Theophilus l'a rabotté.
4 - Theophilus. Superbe cirque de 100 km de diamètre, pour 4400 m de profondeur. Son enceinte surplombe de 1200 m le paysage environnant, et son massif central (dont l'ombre est bien visible) a une altitude moyenne de 1400 m.
5 - mont Penck. Massif montagneux de 30 km de long, culminant à 4000 m.
6 - Altaï. Escarpement rocheux en bordure du bassin lunaire Nectaris, occupé en son centre par la Mer du Nectar (dont la partie occidentale est encore visible, le reste étant plongé dans la nuit). L'Altaï ressemble à un escarpement de faille avec son versant interne abrupt. Il mesure 480 km de longueur. L'ombre très nette de la rainure prouve que le bord de cette dernière dépasse le terrain en contrebas de plus de 1000 m. C'est l'un des reliefs les plus escarpé de la Lune.
7 - Werner. Cratère à versants en terrasses (70 km de diamètre, 4220 m de profondeur). Le Soleil est encore très haut dans cette région, les reliefs sont peu marqués.
8 - Aliacensis. Cratère de 80 km de diamètre, pour 3680 m de profondeur, formant un couple avec Werner.




Avec :
1 - Calippus. Situé au beau milieu des monts Caucase, ce cratère apparaît comme une blessure profonde infligée à la montagne. Il est vrai qu'il résulte d'un impact plus récent. Il est possible de distinguer quelques craterlets au sein du cratère.
2 - Caucase. Cette chaîne de montagnes, de 520 km de longueur, est l'un des contreforts imposants de la Mer des Pluies. Le Caucase culmine à 6000 m au-dessus des mers environnantes. Un astronaute situé à cette altitude pourrait embrasser d'un seul regard la Mer des Pluies et la Mer de la Sérénité jusqu'à une distance de 110 km !
3 - Mer des Pluies. Formée il y a 3,85 milliards d'années, elle peut être considérée comme le plus grand cirque lunaire (diamètre de 1250 km). Avec sa superficie de 830 000 km², elle occupe le second rang des mers lunaires. Son enceinte montagneuse est composée de cinq massifs, dont deux sont visibles ici (Alpes et Caucase).
4 - Eudoxe. Remarquable cartère aux parois en gradins (67 km).
5 - Cassini. Cratère de 57 km de diamètre et 1240 m de profondeur, rempli de lave.
6 - Platon. Partiellement visible sur cette image, Platon est une plaine murée de 101 km de diamètre.
7 - Alpes. Cette chaîne de montagnes longue d'environ 250 km possède des sommets dont les altitudes sont comprises entre 1800 et 2400 m.
8 - Aristote. Très beau cratère (87 km), aux parois en gradins.
9 - Méton. Située juste sur le terminateur, ce remarquable cratère (122 km) est constituée de vestiges d'une plaine murée.
10 - Vallée des Alpes. Cette faille s'étend sur 180 km de long.




Avec :
1 - Calippus. Cratère de 33 km de diamètre, pour 2690 m de profondeur.
2 - Caucase. Ce massif est séparé de la chaîne des Apennins par un "détroit" de 50 km de large, reliant la Mer des Pluies à la Mer de la Sérénité.
3 - Mer des Pluies. Un troisième massif de son enceinte montagneuse est ici visible : la chaîne des Apennins.
4 - Eudoxe. Situé en bordure la Mer du Froid, ce cratère est de toute évidence plus récent qu'Aristote, visible juste au Nord. L'impact de l'astéroïde de 5 km qui l'a creusé a en effet remblayé le terrain jusqu'au voisinage de son voisin septentrional, dont les gradins du rempart Sud ont été ensevelis sur une trentaine de kilomètres.
5 - Cassini. Facile à trouver au pied du massif des Alpes, ce cratère a été décrit pour la première fois en 1792, par l'astronome dont il porte le nom. L'épais "rebond" de matière qui entoure Cassini est une preuve que l'astéroïde qui l'a créé a heurté le sol lunaire après que le bassin de la Mer des Pluies se soit rempli de lave. Ensuite seulement, l'arène de Cassini a été elle-même ensevelie par la lave, puis percutée par de petits astéroïdes.
6 - Archimède. Partiellement visible, ce cratère de 83 km de diamètre et 2150 m de profondeur possède des versants en gradins.
7 - Apennins. C'est la chaîne de montagne la plus spectaculaire de la Lune, sur la rive Sud-Est de la Mer des Pluies. En fait de montagnes, il s'agit en fait (tout comme les Alpes et le Caucase) d'une partie de l'enceinte qui entoure la vaste cuvette de la Mer des Pluies. Ses versants internes sont relativement raides (environ 30° !). Les externes sont beaucoup moins abrupts. Les sommets atteignent par endroits 5000 m ! L'ensemble des Apennins s'étend sur une longueur de 600 km.
8 - Mer de la Sérénité. Cette mer circulaire est classée au 6ème rang des mers lunaires, de par sa superficie (303 000 km²). Un vaste système de dorsales, partiellement visible, occupe la partie orientale de cette mer.
9 - Alpes. Chaîne lunaire typique, composée de massifs distincts dont l'altitude moyenne par rapport au bassin de la Mer des Pluies est comprise entre 1800 et 2400 m. Son sommet le plus élevé s'appelle bien entendu le mont Blanc, culminant à "seulement" 3600 m.
10 - Cap Fresnel. C'est le contrefort septentrional des Apennins, juste en bordure du détroit séparant cette dernière chaîne du Caucase.




Avec :
1 - Mer de la Tranquillité. Les subtiles reliefs de cette mer, dont nous voyons ici la bordure Nord, vont bientôt s'évanouir dans l'ombre.
2 - raie de Tycho. Située entre les cratères Ménélaos (39 km) et Bessel (16 km), cette trainée claire n'est autre qu'un éjecta du cratère Tycho, situé... à plus de 2000 km de distance ! C'est dire la puissance de l'impact qui a créé ce dernier, il y a 108 millions d'années "seulement".
3 - Mer de la Sérénité. Le vaste système de dorsales occupant la partie orientale est ici particulièrement bien visible, notamment les dorsales Smirnov ! Wink
4 - monts Hémus. Ce massif montagneux peu connu s'étire sur 400 km de longueur.
5 - Linné. Cette petite tache claire n'est autre qu'un petit cratère circulaire à enceinte escarpée, de 2,4 km de diamètre et 600 m de profondeur. Il est auréolé de matériaux clairs. Les descriptions très diverses de ce cratère par plusieurs observateurs ont autrefois laissé supposer une transformation du relief lunaire.
6 - Posidonius. Vaste plaine murée, de 95 km de diamètre et 2300 m de profondeur, s'apprêtant ici à plonger dans la nuit lunaire, d'une durée de 14 jours terrestres.
7 - Pline. Cratère bien dessiné à versant extérieur escarpé et à paroi intérieure en terrasses. Son diamètre est de 43 km et sa profondeur de 2320 m. Sa montagne centrale est particulièrement bien visible ! Very Happy
8 - Dawes. Cratère à muraille escarpée, de 18 km de diamètre et 2330 m de profondeur.
9 -Apollo 17. Site d'atterrissage de la dernière mission lunaire habitée (1972). Si la vallée de Taurus-Littrow vient de plonger dans la nuit, les sommets environnants (montagnes, remparts de cratères) sont encore éclairés, et ce pour quelques heures encore.
10 - rainures de Pline. Système de rainures bien distinctes, de 120 km de longueur, juste au Nord du cratère Pline


Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui ! Cool
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser. Wink


Bibliographie utilisée pour cette petite leçon :
- Ciel & Espace n°472 (septembre 2009)
- Atlas de la Lune, d'Antonin Rükl.
- Le grand Atlas de la Lune, de Thierry Legault et Serge Brunier.
Revenir en haut
LAURENTLAB



Inscrit le: 30 Sep 2008
Messages: 229
Localisation: CHAUNY

MessagePosté le: 13/09/2009 20:12:55    Sujet du message: Formations lunaires - 9 septembre 2009 (matin) Répondre en citant

De bien belles images , c'est vrai qu'on les attendait depuis un petit moment !!!
Et chapeau pour toutes les explications qui vont avec.
Toi tu es encore bien jeune tu auras peut être l'occasion d'aller sur notre satellitte , tu le connais tellement bien que tu n'auras pas besoin de GPS (d'ailleurs je crois que ça ne marcherait pas !)
A bientôt
Laurent
_________________
Télescope SC 150mm sur CG5 GOTO.Lunette 70 x700 sur petite équato.Webcam SPC 900. APN 1000D.
Revenir en haut
Rekin
Invité





MessagePosté le: 13/09/2009 20:53:49    Sujet du message: Formations lunaires - 9 septembre 2009 (matin) Répondre en citant

Héhé, merci Laurent ! Mais tu sais, d'après ce que me disent certaines personnes, j'y suis déjà... dans la Lune ! Wink
Revenir en haut
ramicourt02



Inscrit le: 18 Jan 2008
Messages: 86
Localisation: ramicourt

MessagePosté le: 05/11/2009 19:32:49    Sujet du message: Formations lunaires - 9 septembre 2009 (matin) Répondre en citant

salut rekin

tres belle image le miltipoint marche bien !


j espere te voir le 14 ou 15 novembre à liez pour en parler

chapeau pour les explications


laurent langelez.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Rekin
Invité





MessagePosté le: 06/11/2009 20:20:17    Sujet du message: Formations lunaires - 9 septembre 2009 (matin) Répondre en citant

Merci ! Wink
Pour le 14 et 15 novembre, ça risque d'être un p'tit peu difficile dans la mesure où je suis à Pau.
Revenir en haut
cibi



Inscrit le: 21 Oct 2005
Messages: 154
Localisation: Soissons

MessagePosté le: 08/11/2009 19:06:17    Sujet du message: Formations lunaires - 9 septembre 2009 (matin) Répondre en citant

Alors là Rekin, tu m'épates.
_________________
CiBi
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 02:25:26    Sujet du message: Formations lunaires - 9 septembre 2009 (matin)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de discussion Astronomique Index du Forum -> Observations et galeries -> Lune Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Space Pilot 3K template by Jakob Persson.
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com