Forum de discussion Astronomique Index du Forum Forum de discussion Astronomique
Forum de l'AAS
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Géminides 2009

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de discussion Astronomique Index du Forum -> Astronomie Générale -> Astéroïdes, étoiles filantes et météorites
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Astéroïde 164



Inscrit le: 29 Mai 2008
Messages: 87
Localisation: Soissons

MessagePosté le: 09/12/2009 21:51:37    Sujet du message: Géminides 2009 Répondre en citant

Comme pour les Léonides le mois passé, j'aimerais avoir des conseils quant à l'observation de l'essaim des Géminides.

Quand le taux maximal aura t-il lieu? Dans quelle direction regarder et quand? Et de quel astéroïde proviennent les poussières?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 09/12/2009 21:51:37    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rekin
Invité





MessagePosté le: 09/12/2009 22:58:39    Sujet du message: Géminides 2009 Répondre en citant

Et oui, il est encore temps de se préparer pour la pluie annuelle des Géminides. Very Happy
Le maximum est prévu pour la nuit du 13 au 14 décembre (de dimanche à lundi prochain donc), avec un pic prévu vers 5hTU. Soit 6h à la montre : un horaire on ne peut plus idéal car la constellation des Gémeaux, d'où semblent provenir les météores sera très haute dans le ciel.

Comme le dit si bien Karl Antier, spécialiste des météores :"Les Géminides : une valeur sûre !". En effet, la position du maximum change peu, et le taux d'étoiles filantes est toujours régulier, avec des moyennes très hautes : ZHR de 120 (soit une étoile filante toutes les 30 secondes), avec parfois des pics plus importants (ZHR de 200 en 2008).
Détail intéressant : on ne pas confondre les Géminides avec d'autres météores d'essaim, car elles sont bien particulières. Notamment leur couleur, du plus bel effet. Les Géminides ne sont pas blanches, elles sont dorées ! On dirait en fait une pluie d'or ! Si ça, c'est pas joli... Cool
Ceci est dû à leur origine unique. Dans ta question, tu as d'ailleurs effleuré le sujet, car les Géminides, contrairement aux autres essaims d'étoiles filantes, n'ont pas pour corps-parent une comète, mais un astéroïde, dénommé 3200 Phaeton.
Ceci dit, on se questionne beaucoup sur l'origine astéroïdale de Phaeton, car c'est très étrange qu'un "gros rocher" de l'espace sème des poussières sur son orbite, à l'image d'une comète. En fait, on pense maintenant que Phaeton est une ancienne comète, usée par ses passages répétés près du Soleil, ce qui lui a fait perdre toute sa glace et ses composés volatils. Ne reste alors plus qu'un noyau "mort", relachant toutefois pas mal de petites poussières métalliques (ce qui explique la forte luminosité des Géminides).
De plus, les Géminides sont lentes (35 km/s), ce qui en fait des météores très agréables à regarder (visibles plusieurs secondes).

Récapitulons nous : les Géminides sont nombreuses, brillantes, dorées, lentes, et avec un horaire cette année favorisant les observateurs européens. Et ce d'autant plus que la Lune sera absente ! Ce serait vraiment dommage de s'en priver !
Mais comment les observer ?
Tout d'abord, prévoir des vêtements très chauds, car on est quand même en décembre. Il faudra également bénificier d'un ciel dégagé et sans pollution lumineuse pour bien profiter du spectacle.
Pour quelques conseils d'observation, je me permet de recopier quelques passages de l'excellente chronique mensuelle de Karl Antier, du numéro de décembre d'Astronomie Magazine : "Nul doute donc que le nombre de Géminides observables devrait approcher la centaine par heure sous des cieux purs et préservés de la pollution lumineuse, car la Lune sera absente du ciel (elle est nouvelle le 16). Petit conseil : pour espérer observer les plus belles Géminides, il est impératif de ne pas regarder en direction du radiant, où elles seront moins nombreuses et auront des trajectoires courtes. En début de nuit, l'idéal sera de centrer son champ de vision sur le Bélier, puis vers Persée ou la Grande Ourse en milieu de nuit, et finalement en direction du Lion avant l'aube. Ainsi, vous optimiserez votre quota 2009 de Géminides !".
Et ce n'est pas tout ! Smile Car l'essaim présente une variation de luminosité de ses membres. Les Géminides sont en général peu brillantes avant le maximum, mais en revanche, il n'est pas rare de voir de nombreux météores très brillants, voire même de nombreux bolides, pendant et après le maximum. Si vous voulez du spectacle, c'est donc lundi matin qu'il faudra observer ! Very Happy


Plus de renseignements utiles sur les Géminides 2009 sur :
- PGJ Astronomie : http://pagesperso-orange.fr/pgj/09-Geminides.htm
- et bien entendu le site de l'IMO (anglophone) : http://www.imo.net/node/1256


Bonnes observations à tous, et n'hésitez pas à partager vos résultats.
Revenir en haut
Astéroïde 164



Inscrit le: 29 Mai 2008
Messages: 87
Localisation: Soissons

MessagePosté le: 09/12/2009 23:02:05    Sujet du message: Géminides 2009 Répondre en citant

Merci de tes conseils.

Plus précisément, si je regarde vers l'ouest, aurai-je la chance d'en apercevoir un maximum? Ma question peut paraitre bête mais je ne connais pas la carte du ciel.
Revenir en haut
Rekin
Invité





MessagePosté le: 09/12/2009 23:09:13    Sujet du message: Géminides 2009 Répondre en citant

Si tu regardes à l'Ouest au moment du maximum, tu feras face au radiant, ce qui n'est pas idéal pour bien profiter du spectacle.
La direction à privilégier, si l'on tient compte des conseils de Karl Antier, sera le Sud (constellation du Lion).
Revenir en haut
Astéroïde 164



Inscrit le: 29 Mai 2008
Messages: 87
Localisation: Soissons

MessagePosté le: 10/12/2009 18:53:08    Sujet du message: Géminides 2009 Répondre en citant

En espérant que le ciel soit clément lundi matin, je n'hésiterais à faire mon compte rendu ici!
Revenir en haut
Julie



Inscrit le: 17 Oct 2009
Messages: 10
Localisation: Soissons

MessagePosté le: 11/12/2009 11:26:18    Sujet du message: Géminides 2009 Répondre en citant

Merci pour toutes ces infos ... je serais sur la route lundi matin mais rien ne m'empêche de jeter un petit coup d'oeil avant le travail Wink
Revenir en haut
Rekin
Invité





MessagePosté le: 14/12/2009 11:15:11    Sujet du message: Géminides 2009 Répondre en citant

Et bien, quel feu d'artifice mes ami(e)s ! Very Happy C'est bien simple, j'ai battu mon record d'étoiles filantes observées en une séance : 139 météores entre 3h15 et 7h ce matin. Et encore, j'ai dû en rater une bonne moitié ! Laughing Laughing Laughing Les Géminides étaient bien là, de même que d'autres étoiles filantes d'essaims ou sporadiques.

Première constatation : impossible de rater les Géminides avec les autres étoiles filantes. Les Géminides sont lentes, les autres en comparaison paraissent très très rapides.
Deuxième constatation : il y a effectivement une différente de luminosité entre les membres de l'essaim des Géminides. Avant le pic, elles étaient en majorité peu lumineuses, presque discrètes, mais néanmoins belles ; au moment du pic, place aux magnifiques météores de magnitude presque négative, avec de belles trainées et une superbe couleur dorée. 2 ou 3 petits bolides observés cette nuit : c'est splendide ! Very Happy
Troisième constatation : il y avait des Géminides absolument partout dans le ciel, et souvent par groupes de 2 ou 3. Vraiment de quoi se régaler.
Quatrième constatation : pour bien observer les Géminides, il faut vraiment bien se vêtir. Il fait froiiiiid !!!! Laughing Laughing Laughing

Bref, une pluie absolument géniale. Je vous ferai un compte-rendu complet si vous le désirez. Wink
Revenir en haut
Julie



Inscrit le: 17 Oct 2009
Messages: 10
Localisation: Soissons

MessagePosté le: 14/12/2009 16:26:47    Sujet du message: Géminides 2009 Répondre en citant

En effet quel beau spectacle ... en conduisant j'en ai vu 3 belles et puis comme je suis arrivée 30 minutes plus tôt sur mon lieu de stage pour pouvoir observer tranquillement, j'en ai vu encore une bonne dizaine.
C'était vraiment magnifique, j'aime les Gémides Wink

Bah moi je veux bien un compte rendu si tu as le temps ^^

On peut encore en voir jusque quand?
Revenir en haut
Rekin
Invité





MessagePosté le: 14/12/2009 16:56:47    Sujet du message: Géminides 2009 Répondre en citant

Bien joué Julie ! Wink

Les Géminides sont actives jusqu'au 17 décembre, mais il y en aura beaucoup moins. Si d'après l'IMO, le taux de cette nuit a frôlé les 160 étoiles filantes à l'heure, il y en aura environ dix fois moins les nuits prochaines. Un taux toutefois honorable, qui permet d'observer quelques Géminides supplémentaires. Mais... on dirait que la météo se gâte... Smile
Revenir en haut
Astéroïde 164



Inscrit le: 29 Mai 2008
Messages: 87
Localisation: Soissons

MessagePosté le: 14/12/2009 20:24:36    Sujet du message: Géminides 2009 Répondre en citant

Temps couvert depuis dimanche ici. Je suis terriblement déçue.

Profitez bien du spectacle pour moi!
Revenir en haut
Rekin
Invité





MessagePosté le: 16/12/2009 20:34:06    Sujet du message: Géminides 2009 Répondre en citant

Allez, ce n'est que partie remise Astéroïde 164. Tu auras bien l'occasion de voir une autre pluie de Géminides étant donné que cet essaim est très régulier. Peut-être l'année prochaine Wink

En attendant, voici mon compte rendu pour cette année.
Il était possible cette année d'observer le maximùm des Géminides durant toute la nuit du 13 au 14 décembre, avec une montée en puissance de l'essaim tout au long de la nuit (radiant de plus en plus haut, et horaire du maximum prévu le matin).
Cependant, je décidais de me consacrer à la seconde partie de cette nuit si particulière, celle là qui s'annonçait la plus riche en météores.
Un rapide coup d'oeil au site meteoblue annonçait d'ailleurs un ciel couvert vers minuit, avec dégagement vers 2 ou 3 heures du matin. A noté que le ciel du dimanche soir était dégagé.
Coucher vers 20h30, pour un réveil prévu à 0h00, histoire d'être minimum reposé pour affronter le spectacle.
Minuit. Le réveil sonne. Comme prévu, le ciel est couvert. Inutile donc de sortir maintenant. Dans la mesure où le temps doit se réclaircir, je remet un nouveau réveil à 1h30, tout en laissant le store de ma chambre à moitié ouvert : comme ça, j'aurai un aperçu direct de la météo dehors.
1h30 sonne, et le ciel est toujours aussi couvert... Confused Bon ben c'est pas grave, je vais refaire une nouvelle "sieste" d'une heure et demie.
2h50. Je me réveille une nouvelle fois, dix minutes avant que mon téléphone sonne. Dehors, le ciel a changé d'aspect : ce n'est plus l'espèce de brume orangée que je voyais à mes deux précédents réveils, mais un ciel sombre. Détail personnel : je suis myope, et j'aperçois un gros rond flou au-dessus de la maison du voisin. C'est une étoile. Sirius. Il fait beau !!! Very Happy A nous les étoiles filantes.
Mais avant de sortir, il faut bien se prêter, et surtout bien se vêtir. Après avoir ingurgité un bon petit chocolat chaud, c'est l'heure de s'habiller. Niveau condition extrême ou presque, car dehors, il fait -1°C. Chaussettes en laine, thermolactyl haut et bas, pantalon de ski, rangers, sweat spécialement rembourré, veste polaire, surveste, mitaines-moufles et bonnet. Y a pas à dire, je suis bien mieux préparé que pour les Léonides di mois dernier. Et surtout, j'ai l'avantage d'observer à domicile. Toujours mieux que d'aller retrouver mes amis de la maréchaussée dans la campagne sommoise... Mr. Green

Une fois prêt, je sors rejoindre l'équipement préparé la veille au soir : un bed-chair (chaise longue pour carpiste) m'attend dans la cour. Surprise : il est tombé quelques petits grains de neige pendant la nuit. Pour m'isoler de cette humidité, je met une serviette sur le bed-chair, et je peux enfin m'installer.
Il est 3h17 (heure de la montre). A peine ai-je posé ma tête sur le bed-chair qu'une première Géminide, de magnitude 0, vient mourir dans la constellation des Gémeaux, tout près de l'étoile Propus. Ca commence très bien ! Very Happy
Et il n'y a pas longtemps à attendre pour en revoir d'autres :
3h20 : petite Géminide, de première magnitude, pile sur le radiant de l'essaim, en direction du Nord.
3h22 : une étoile filante indeterminée, peut-être une sigma Hydride ou une Monocérotide tardive, passe entre les deux étoiles "brillantes" marquant le Nord de la Pouppe.
3h24 : une sigma-Hydride, rapide, passe juste à droite de Pollux et de Castor
3h25 : Géminide, de magnitude 4, juste à côté de Procyon
3h27 : Géminide discrète (magnitude 5) dans le Lynx, disparaissant près de l'étoile Talitha (une des pattes de la Grande Ourse)
3h31 : Géminide, mag 6, sur alpha du Lynx
3h32 : superbe Géminide, mag 1, jaune, dans les pattes du Lion, pointant vers Saturne
3h33 : une Géminide encore plus belle, mag 0, dans l'Hydre femelle
3h36 : coup sur coup, deux belles Géminides. La première, de mag 0, dans les Gémeaux. La deuxième, de mag -1, de Mars à Algieba
3h38 : Wah ! Géminide de magnitude -1, dans le Petit Lion
3h39 : Géminide (qu'on va noter G à partir de maintenant Wink ), mag 2, près d'Aldebaran
3h40 : G, mag 2, sous Procyon
3h42 : deux G, visibles en même temps ! La première, de magnitude -2 (!) traverse l'Amas de la Chevelure de Bérénice. la deuxième, mag 4, visible tout près de Mars
3h43 : G, mag 5, près du Sextant
3h45 : G, mag 5, près de l'Amas de la Chevelure de Bérénice
3h46 : G, mag 3, dans le Petit Lion
3h48 : G, mag 6, entre les pattes de la Grande Ourse
3h50 : G, mag 5, sur le radiant, en direction du Nord
3h52 : une superbe G, mag -2, d'une belle couleur jaune, file vers le Sud-Est pour mourir dans la Coupe
3h53 : G, mag 6, de Mars à Régulus
3h55 : G, mag 0, au milieu de la constellation des Gémeaux
3h56 : G, mag 2, apparaissant juste à côté d'Algieba, filant vers l'Est parallèlement au trapèze du Lion
3h57 : et encore un duo de G ! Very Happy mag 6, juste sous Procyon, et une superbe -1, depuis le radiant, filant vers le zénith (je ne sais pas si elle a été plus loin, j'étais gêné par ma maison)
3h58 : un joli petit bolide ! Cool G, mag -3, dans le Petit Lion
3h59 : G, mag 3, toujours dans le Petit Lion
4h00 : G, mag -2, du Lion à la Chevelure de Bérénice, suivie quelques secondes plus tard par une mag 5, dans le Petit Chien
C'est à ce moment que mes parents me rejoignent quelques instant dehors, pour savoir ce que ça donne. "C'est un feu d'artifice !" que je réponds.

4h02 : une Monocérotide vient "polluer" mon comptage (mais non, je plaisante ! Laughing ). Rapide, de mag 3, elle file depuis le Petit Chien en direction du Nord.
4h03 : deux G, coup sur coup, de mag 5 chacune, dans le Lion
4h06 : une sporadique ou une sigma Hydride, mag 4, file de la Vierge vers l'horizon Sud-Est
4h07 : une autre sporadique ou une sigma Hydride, mag 5, de l'étoile alpha du Lynx en direction du Nord
4h08 : G, mag 4, dans la tête de l'Hydre
4h09 : G, mag 2, sous alpha du Lynx
4h11 : G, mag 3, dans le Lynx
4h12 : deux G ! Mag 2, dans les pattes du Lion, et mag 4, du radiant au zénith
4h13 : Coma Bérénicide, mag 3, filant entre le Lion et le Petit Lion, direction Ouest
4h15 : G, mag 5, dans le Nord du Lion
4h17 : G, mag 6, dans le Petit Chien, suivie à quelques secondes d'intervalles d'une mag 5, filant à travers le cou de l'Hydre
4h18 : G, mag 3, près de Denebola.
Au même moment, j'ai rate une, "à l'Ouest, une belle !" dixit mon père. Arf, je ne peux pas tout voir non plus. Razz
4h20 : G, mag 6, dans l'Amas de la Chevelure de Bérénice.
4h23 : G, mag 5, entre le Lion et le Petit Lion
4h24 : une sporadique, de l'Est du Lion vers la Chevelure de Bérénice.
Mes parents retournent se mettre au chaud, en attendant le pic.
Bien mal leur en prend, car aussitôt, à 4h28, G, mag 0, sur Saturne ! Laughing
4h29 : G, mag 6, dans la patte avant de la Grande Ourse
4h36 : G, mag 3, des pattes du Lion jusqu'à Saturne
4h40 : superbe petit bolide ! Very Happy G, mag -3, de la Chevelure de Bérénice au Bouvier
4h41 : G, mag 0, parallèle au toit du voisin, de la Coupe au Corbeau. Suivie en parallèle par une autre G, mag 1
4h42 : G, mag 2, au Nord Est du Lion
4h43 : G, mag 2, au beau milieu du Lion
4h47 : sporadique, mag 5, depuis les pattes du Lion jusqu'à alpha du Lynx
4h48 : G, mag 1, au Nord du Lion
4h52 : G, mag 5, dans le Petit Lion, et une autre G, mag 5, au Sud du Lion
4h53 : G, mag 0, sous Procyon
4h54 : G, mag indéterminée, du radiant en direction du Sud-Est.
Mes parents ressortent. Ca tombe bien, je commence à avoir froid aux pieds, et j'aimerai bien qu'ils prennent le relais quelques instants. Mais avant de rentrer, je veux voir encore une étoile filante.
4h57 : G, mag 6, près de Mars.
Je rentre donc au chaud quelques minutes, histoire d'enfiler une paire de chaussettes normales sous mes chaussettes de laine, et de manger un petit gateau.
Reprise à 5h10. Durant les 10 minutes que j'étais absent, j'en ai raté 5, "dont 2 belles".

5h11 : on redémarre fort avec une G, mag 1, dans le Cancer, suivie aussitôt par une autre G, mag O, de Mars jusque dans le cou de l'Hydre.
5h12 : superbe G, mag -2, avec une trainée, lente, couleur d'or, dans les Gémeaux
5h13 : G, mag 2, juste sous Saturne
5h14 : une sporadique ou une sigma-Hydride, très rapide, mag 2, de Regulus à Zosma
5h16 : G, mag 3, dans le Lynx, suivie quelques secondes plus tard par une sporadique, mag 0, rapide, surgissant du radiant du Géminide (ouh la vilaine ! Laughing Laughing Laughing ) en direction de l'Ouest.
5h18 : Deux G. Mag 1, de Mars à Regulus, et une mag 2, près d'alpha du Lynx
Mes parents retournent au chaud.
5h23 : G bien faiblarde (6,5 m), dans l'Amas de la Chevelure de Bérénice
5h24 : et un trio de G !!! Shocked Mag 6,5, dans l'Amas de la Chevelure de Bérénice, puis une mag 5, près de Mars, et enfin une mag 0, juste au-dessus de Saturne
5h25 : G, mag 0, dans le Petit Lion
5h26 : sporadique, mag 4, du Lynx vers le Nord
5h27 : G, au Nord du Petit Lion, et une autre G, mag 0, sur Regulus
5h29 : G, mag 0, au Sud Est de Procyon
5h31 : G, mag 3, dans la Chevelure de Bérénice
5h36 : G, mag 5, au Sud d'Arcturus
5h38 : G, mag 2, dans l'Amas de la Chevelure de Bérénice
5h39 : une longue G, mag -2, avec trainée, traverse le Sud de la Grande Ourse et les Chiens de Chasse
5h40 : G, mag 2, près d'Alfard
5h41 : G, mag -1, dans le Petit Lion
5h42 : G, mag 1, de la Chevelure de Bérénice vers Arcturus, et une autre, -2, dans l'Ouest de la Grande Ourse
5h44 : G, mag 0, dans le Bouvier, suivie par une G, mag 4, près de Mizar
5h46 : G, mag -2
5h48 : G, mag 0, sur l'horizon Sud-Est, et quelques secondes plus tard, G, mag 1, dans la Vierge
5h49 : G, mag -3, de la Coupe au Corbeau, et une autre, bien plus faible (mag 5) dans le Nord du Lion
5h50 : G, mag 3
Pause pipi.

5h53 : à peine réinstallé, G, mag 4, sous Denebola
5h54 : G, mag 4, sur Alfard
5h56 : G, mag 2, entre Mars et la tête de l'Hydre
5h57 : G, mag 6, dans les Gémeaux
Mes parents reviennent une nouvelle fois.
6h00 : G, mag 1, dans la Vierge, jusqu'à l'horizon Sud-Est, et une autre, de même magnitude, sous Mars.
6h03 : G, mag 4, à 1° à l'Est de Pollux
6h05 : G, mag 0, sous la "Casserole", et une autre G, mag 2, disparait tout près de Denebola
6h06 : G, mag 4, dans la Chevelure de Bérénice
6h07 : G, mag -1, juste au Nord du Corbeau
6h08 : G, mag 1, dans la Vierge
6h10 : une sporadique ou une Coma Bérénicide, mag 0, de Denebola au Sud-Ouest, et une G, mag -1, dans le Sextant
6h12 : G, mag 3, vers la Chevelure de Bérénice
6h13 : G, mag -2, avec trainée, entre la Grande Ourse et le Petit Lion, ainsi qu'une sporadique (ou une sigma Hydride, décidemment), mag 3, de la tête du Lynx vers le Nord
6h16 : G, mag 4, dans le Sextant.

6h21 : alors que je n'avais pas regardé les horaires de passage, je vois un satellite très brillant, jaune, à mi hauteur à l'Est, descendant vers l'horizon. C'est l'ISS !!! Mr. Green
Et pendant ce temps, à 6h22 : G, mag, dans la tête de l'Hydre
6h26 : G, mag 1, dans le Lynx, suivie d'une autre G, mag 2, dans la Vierge
6h28 : G, mag 4, au Nord du Corbeau
6h32 : G, mag -2, avec trainée, de l'étoile alpha du Lynx à la Chevelure de Bérénice
6h34 : une sporadique, rapide en comparaison des Géminides, de la Couronne Boréale à Hercule.
Pendant ce temps, je déguste un bon chocolat chaud
6h35 : G, mag 5, au-dessus d'Arcturus
6h37 : une superbe G, mag -1, dégringole sur l'horizon Est
6h38 : G, mag 1, entre Arcturus et la Vierge
6h39 : sporadique, d'Algieba au Petit Lion
6h41 : G, mag 5, au Sud-Ouest du Lion
6h42 : G, mag 5, au coeur de la Vierge
6h43 : G, mag 3, près de Porrima
6h45 : sporadique, mag 1, près de Cor Caroli
6h46 : G, mag 1, sur Dubhe, et une autre G, mag 5, dans la patte avant de la Grande Ourse
6h49 : G, mag 2, dans le Lion, et une G, mag 0, sous la Grande Ourse
6h52 : G, mag 0, de Denebola à la Vierge
6h53 : G, mag 5, sous le Lion
6h54 : G, mag 3, de Denebola à Saturne
6h56 : et pour terminer, une superbe G, mag -1, depuis la Chevelure de Bérénice, traversant le Bouvier et finissant dans la Couronne Boréale.
Fin de l'observation à 7h00, vraiment ravi de cette récolte ! Very Happy

Je rentre me mettre, ressortant à 7h52 pour admirer le passage de l'ISS, en la filmant au passage avec mon téléphone portable pour donner tort à un ufologue à la noix... Razz Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 02:21:42    Sujet du message: Géminides 2009

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de discussion Astronomique Index du Forum -> Astronomie Générale -> Astéroïdes, étoiles filantes et météorites Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Space Pilot 3K template by Jakob Persson.
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com