Forum de discussion Astronomique Index du Forum Forum de discussion Astronomique
Forum de l'AAS
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les satellites NOSS : des triangles dans la nuit !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de discussion Astronomique Index du Forum -> Observations et galeries -> Satellites artificiels
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rekin
Invité





MessagePosté le: 14/04/2010 19:27:25    Sujet du message: Les satellites NOSS : des triangles dans la nuit ! Répondre en citant

Si je vous dit « un triangle lumineux visible la nuit », je suis sûr que vous me répondrez « un avion ! », ou "un OVNI !". Et bien je répondrai : pas forcément !
En effet, il existe en orbite autour de la Terre des formations bien particulières de satellites, j'ai nommé les NOSS.

Un satellite NOSS, c'est quoi donc ?
Les satellites NOSS sont des satellites militaires américains. NOSS est l'initiale de Naval Ocean Surveillance System, qu'on peut traduire par « Système de Surveillance Naval Océanique ». En effet, les NOSS ont été mis au point par l'armée américaine durant les années 1970 pour localiser les navires suspects en mer, en particulier les navires soviétiques, en détectant leurs transmissions radio ou radar. L'originalité du système est qu'il ne fait pas appel à un satellite, mais à une formation de satellites. Si les premières générations faisaient appel à trois satellites, la dernière n'en utilise plus que deux. On parle alors de doublet NOSS, et non plus de triplet NOSS. En volant à une centaine de kilomètres les uns des autres, ces satellites peuvent trianguler avec précision les transmissions radio des navires en mer, et donc les localiser très précisément.
Ces satellites mesurent environ trois mètres de diamètre. Ils opèrent à une altitude circulaire à environ 1110 km d'altitude, inclinée de 63,4° sur l'équateur. Une altitude et une inclinaison qui leur permet de surveiller l'ensemble des surfaces maritimes de la planète.


Un rapide historique du programme NOSS
Le programme NOSS est issu du programme de satellites militaires Poppy, lancés durant les années 1960 et 1970. Le dernier lancement de satellites Poppy, en décembre 1971, mettait d'ailleurs en jeu quatre satellites, qui volaient par paire sur le même plan orbital.
Il existe trois générations de satellites NOSS.
9 triplets NOSS de première génération (notés NOSS 1-x) ont été lancés entre 1976 et 1987. Sur ces 9 lancements, 8 ont été des succès (le lancement du 9 décembre 1980 s'est soldé par l'explosion de la fusée porteuse). La première génération de NOSS a été lancée par des fusées Atlas F (sauf le dernier triplet, utilisant une fusée Atlas H), depuis la base de Vandenberg, en Californie.
La deuxième génération de NOSS (notés NOSS 2-x) fait appel à trois triplets, lancés entre 1990 et 1996. Les lancements ont eu lieu à l'aide de fusées Titan 4, depuis Cap Canaveral pour les NOSS 2-1, et depuis Vandenberg pour les NOSS 2-2 et 2-3.
La troisième génération a quelque peu dérouté les observateurs, puisqu'elle ne fait plus appel à des triplets, mais à des doublets. Lancés à partir de 2001, les NOSS de troisième génération (notés NOSS 3-x) sont pour l'instant composés de 4 doublets. Les NOSS 3-1 et 3-2 ont été lancés depuis Vandenberg, à bord de fusées Atlas IIAS, et les NOSS 3-3 et 3-4 depuis Cap Canaveral, à bord de fusées Atlas IIIB et Atlas V. A noter que le dernier lancement, en date du 15 juin 2007, auquel j'ai assisté en direct sur internet, ne s'est pas déroulé comme prévu : une panne de la fusée porteuse a injecté le doublet NOSS 3-4 sur une orbite plus basse que prévue. Ces satellites ont du manoeuvrer à l'aide de leurs propres moteurs dans les mois qui ont suivi pour atteindre leur orbite définitive, compromettant la longévité de la mission.

Les satellites militaires américains et les observateurs amateurs : un petit jeu de cache-cache et d'hypocrite...
Afin de suivre les satellites artificiels et prévoir à la seconde près leurs passages, il faut disposer de leurs éléments orbitaux. Ces éléments sont fournis par le NORAD, qui répertorie l'ensemble des satellites et autres débris spatiaux en orbite autour de la Terre. Mais le NORAD est géré par l'armée américaine. Or, depuis 1983, les éléments orbitaux des satellites militaires américains ne sont plus fournis par le NORAD, question de « sécurité nationale ». Une situation somme toute logique, sauf que les Etats-Unis ne se gênent pas pour publier les éléments orbitaux des satellites espions des autres pays... Heureusement, histoire de faire « la nique » à l'armée américaine, des groupes d'observateurs répartis un peu partout dans le monde suivent régulièrement les passages des satellites espions américains, permettant ainsi de reconstituer leurs éléments orbitaux. Une activité fastidieuse et passionnante, limite excitante vu qu'on surfe presque ici avec « les interdits ».
Les satellites NOSS constituent une des cibles les plus excitantes pour les observateurs amateurs : se déplaçant habituellement par deux ou par trois, ils forment souvent un triangle serré de points mobiles visibles à l'oeil nu.
Voici une petite illustration de ce qu'un observateur peut voir dans des conditions parfaites :


Dernière petite hypocrisie des militaires américains : si ces derniers ne cachaient pas les formations en triplet des première et deuxième génération NOSS, il en est autrement pour la troisième, constituée de doublets. En effet, pour chaque lancement de NOSS 3-x, un seul satellite est déclaré officiellement. Le deuxième, qui le suit de près, est « officiellement » un débris lié au lancement. Soit, mais un étrange débris, capable de manoeuvrer en même temps que le premier satellite de la formation., et ce, depuis des années... Et la marmotte ?


Dernière édition par Rekin le 14/04/2010 19:28:36; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 14/04/2010 19:27:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rekin
Invité





MessagePosté le: 14/04/2010 19:28:00    Sujet du message: Les satellites NOSS : des triangles dans la nuit ! Répondre en citant

Observabilité des satellites NOSS
Voir passer une formation de NOSS est très excitant. En effet, je l'ai déjà dit, ces satellites volent en formation serrée de deux ou trois satellites. Les « triangles » NOSS sont très spectaculaires : les satellites avancent parfaitement les uns avec les autres, donnant l'illusion d'un gros objet triangulaire volant dans le ciel...
Pour connaître les horaires de passages de ces satellites au-dessus de chez vous, je vous encourage à lire le lien suivant : http://astrosurf.com/d_bergeron/astronomie/Bibliotheque/Observation_satelli…

Une fois ces horaires obtenus, il faudra vous munir de jumelles pour bien profiter du spectacle. Les NOSS sont peu lumineux, et donc pas toujours facile à voir à l'oeil nu. Ils sont en revanche très facile à observer aux jumelles, où ils tiennent dans un champ d'observation d'ailleurs. C'est dire s'ils sont proches visuellement les uns des autres !
Il existe des différences de luminosité parmi les générations de NOSS.
Les satellites Poppy, précurseurs des NOSS, sont difficiles à observer, car très peu lumineux. Dans des circonstances favorables, ils peuvent atteindre la magnitude 8 ou 9... C'est dire s'ils sont discrets. Mais de toute façon, ce n'est pas grave : plus aucun de ces satellites ne sont en formation.
La magnitude des NOSS de première génération est comprise entre +7 et +8, ce qui les rend accessible aux jumelles. Rarement, ils peuvent « flasher » entre les magnitudes 2 et 4, ce qui les rend facilement visible à l'oeil nu. Cependant, il n'y a plus de formation de NOSS de première génération. Le dernier triplet en date, les NOSS 1-7, a rompu sa formation après la mi-2007.
Les NOSS de deuxième génération sont un peu plus brillants que les précédents. Leur magnitude moyenne est comprise entre +5 et +6, ce qui les rend faiblement visibles à l'oeil nu sous un ciel bien sombre (éloignez vous de la pollution lumineuse des villes !). Ils sont en revanche très facile à voir aux jumelles. Comme tous les autres satellites, il leur arrive de « flasher » dans des conditions favorables d'éclairement. Leur magnitude est alors de +2 à +4, donc facilement visible à l'oeil nu. Mais ce n'est pas tout : occasionnellement, ils peuvent rivaliser d'éclat avec les étoiles les plus brillantes. Un observateur (dont je ne connais pas l'idendité) a ainsi déclarer lors d'un de ces phénomènes : "Imagine seeing Venus in formation with itself separated by less than 7 degrees, with Saturn trailing along; that's what the spectacle looked like." (« imaginez voir Vénus en formation avec elle-même, séparée de moins de 7°, avec Saturne la suivant tout du long ; c'est ce à quoi le spectacle ressemblait »).
Deux formations de NOSS de deuxième génération sur trois sont encore en service. Cependant, certains triplets ont laissé place à des doublets, afin de s'aligner avec certains doublets NOSS de troisième génération. C'est ainsi que début 2006, les NOSS 2-2 sont devenus un doublet (encore en formation aujourd'hui), afin de s'aligner avec les NOSS 3-3. A la mi-2007, les NOSS 2-3 ont fait de même, afin de s'aligner avec les NOSS 3-4. Cette paire n'est plus en formation, ainsi que j'ai pu l'observer il y a quelques semaines. Les NOSS 2-1 constituent le dernier triplet encore en formation. Cependant, il n'a plus la forme d'un triangle équilatéral, comme dans les années 1990, mais celle d'un triangle allongé vers l'arrière.
Les NOSS de troisième génération sont à peu près aussi brillants que ceux de la deuxième, avec une magnitude moyenne de +5. Ils peuvent cependant aux-aussi rivaliser d'éclat avec les plus brillantes étoiles du ciel : des magnitudes de -2 et -4 ont ainsi été reportées. J'ai d'ailleurs eu l'occasion d'observer un de ces flashs puissants un soir, à une époque où je n'étais pas encore observateur assidu de satellites artificiels.


Cette image, prise le 13 mai 2008 par l'astronome John C. Murphy à Dublin, illustre parfaitement la luminosité exceptionnelle que peuvent atteindre les satellites NOSS. En effet, ils sont ici visibles en plein jour ! Imaginez une telle luminosité sous un ciel nocturne sans pollution lumineuse !

Les groupes NOSS encore en formation
Au jour d'aujourd'hui (14 avril 2010), voici les groupes de satellites NOSS encore en formation. (Attention : ces données peuvent être amenées à évoluer). Chaque satellite est désigné par son nom générique, son numéro US Space Command ID, et sa désignation internationale.
NOSS 2-1 (E) / 20642 / 1990-050-E
NOSS 2-1 (C) / 20691 / 1990-050-C
NOSS 2-1 (D) / 20692 / 1990-050-D

NOSS 2-2 (C) / 21799 / 1991-076-C
NOSS 2-2 (D) / 21808 / 1991-076-D

NOSS 3-1 (A) / 26905 / 2001-040-A
NOSS 3-1 (C) / 26907 / 2001-040-C

NOSS 3-2 (A) / 28095 / 2003-054-A
NOSS 3-2 (C) / 28097 / 2003-054-C

NOSS 3-3 (A) / 28537 / 2005-004-A
NOSS 3-3 (C) / 28541 / 2005-004-C

NOSS 3-4 (A) / 31701 / 2007-027-A
NOSS 3-4 (C) / 31708 / 2007-027-C

NOSS 3-5 (A) / 37386 / 2011-014-A
NOSS 3-5 (B) / 37391 / 2011-014-B

N'hésitez pas à les observer à l'occasion, vous ne serez pas déçus !

Les NOSS source d'OVNI ?
Des formations triangulaires avançant silencieusement dans la nuit, pouvant à l'occasion rivaliser avec l'éclat de certaines planètes... Les NOSS sont certainement source d'observations de quelques cas d'OVNI.
Le lien suivant en est la parfaite illustration : http://www.bbc.co.uk/dna/h2g2/A2265815
(résumé : le 1er septembre 1996, le journal The Toronto Star faisait part de l'observation d'un triangle lumineux se déplaçant dans la constellation de la Grande Ourse durant la pluie annuelle des Perséides. Ted Molczan, un expert en la matière, et mondialement connu de tous les observateurs de satellites artificiels, identifia le responsable : un triangle NOSS)

Pas encore convaincu que les NOSS peuvent être source d'OVNI ? Lisez le lien suivant (en français) : http://astrosurf.com/astrogourgui/pages/12.html
(à noter le passage suivant : « Spectacle assez impressionnant. Je comprends que certains aient pu parler d'OVNI après ce genre d'observation. Je n'en avais jamais entendu parler il y a seulement 1 an ou 2. »)

Des liens intéressants à lire ou à regarder
article wikipedia en anglais : http://en.wikipedia.org/wiki/Naval_Ocean_Surveillance_System
La page NOSS du réseau Satobs (groupement international d'observateurs de satellites) : http://satobs.org/noss.html (une référence en la matière !)
Une très jolie vidéo d'un triplet NOSS : http://www.youtube.com/watch?v=pxN2ieE8N9A
Un passage du doublet NOSS 2-2 : http://www.youtube.com/watch?v=tluqxau-l1k
Un passage récent d'un doublet NOSS : http://www.youtube.com/watch?v=MWa3v_V-Liw


C'est tout nouveau, tout chaud ! Un NOSS chinois !
En fait, ce n'est pas un hasard si je poste ce sujet maintenant. Car depuis quelques jours, les Chinois disposent de leur propre triplet de satellites, type NOSS !
Lancé le 5 mars 2010, le satellite Yaogan 9 avait en effet toutes les caractéristiques orbitales d'un satellite NOSS : orbite circulaire à environ 1100 km, inclinée à 63,4°. Un détail qui n'a pas manqué d'attirer l'attention des observateurs de satellites. Après quelques semaines de manoeuvres, un triplet en forme de triangle isocèle est désormais en place. Facile à voir aux jumelles, voici les satellites qui le composent :
Yaogan 9A / 36413 / 2010-009-A
Yaogan 9B / 36414 / 2010-009-B
Yaogan 9C / 36415 / 2010-009-C
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 11/12/2016 08:05:44    Sujet du message: Les satellites NOSS : des triangles dans la nuit !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de discussion Astronomique Index du Forum -> Observations et galeries -> Satellites artificiels Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Space Pilot 3K template by Jakob Persson.
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com