Forum de discussion Astronomique Index du Forum Forum de discussion Astronomique
Forum de l'AAS
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Capricorne et le Verseau

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de discussion Astronomique Index du Forum -> Astronomie Pratique -> Constellations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rekin
Invité





MessagePosté le: 09/09/2010 20:33:41    Sujet du message: Le Capricorne et le Verseau Répondre en citant

Le Capricorne (Capricornus) et le Verseau (Aquarius)




Un peu de mythologie :
Capricorne : les Babyloniens voyaient en lieu et place de cette constellation un « poisson-chèvre ». Cette vision sera reprise par les Grecs, puisque le nom de Capricorne signifie « cornu comme une chèvre ». Une version primitive voyait dans le dessin formé par les étoiles le dieu Pan (bouquetin humanoïde protecteur de la Nature) qui sauta dans le Nil afin d'échapper au cruel et sanguinaire Typhon lors de la Gigantomachie. Le bas de son corps se changea ainsi en poisson. Une version plus tardive associait le Capricorne à la chèvre Amalthée, la nourricière de Zeus et dont la corne brisée par le fougueux futur dieu des dieux devint la Corne d'Abondance.
Les Chinois pensaient que la sortie du tunnel entre les mondes des vivants et des morts se situait dans le Capricorne, aux antipodes du Cancer.

Verseau : la constellation se trouve dans la région du ciel que les Babyloniens appelaient « la Mer », car les constellations qui s'y trouvent sont de faibles luminosité, et de fait liées à l'univers marin.
Pour les Grecs, il s'agit de Ganymède, enlevé par Zeus (sous la forme d'un aigle) pour servir le précieux nectar des banquets olympiens. Et accessoirement pour assouvir les bas instincts du dieu des dieux !

Etoiles principales :
Capricorne :
alpha : Giedi, « la chèvre » en arabe
bêta : Dabih, « les abatteurs » en arabe. Référence aux sacrifices que réalisaient les Arabes lors du lever héliaque du Capricorne
gamma : Nashira, « qui apporte de bonnes nouvelles » en arabe
delta : Deneb Al Giedi, « la queue de la chèvre » en arabe

Verseau :
alpha : Sadalmelik, « la chanceuse du roi » en arabe
bêta : Sadalsud, « la plus chanceuse » en arabe
gamma : Sadachbia, « la chanceuse des choses cachées » en arabe
delta : Skat, « le souhait » en arabe
epsilon : Albali, « le dévoreur » en arabe
thêta : Ancha, « la hanche » en arabe

Objets intéressants à observer :
Les deux constellations zodiacales du Capricorne et du Verseau sont vastes, mais bien faibles. S'il est encore assez simple de dessiner le Capricorne, représenter le Verseau n'est pas chose aisée. La diversité des objets qui s'y trouvent est à l'avenant : quelques amas globulaires discrets et des nébuleuses planétaires (parmi les plus célèbres !) qui doivent bénéficier d'un ciel sombre pour pouvoir en profiter. On y trouve néanmoins quelques belles étoiles doubles, faciles à dédoubler. Ce mois-ci, nous bénéficions également de la présence d'une planète (Neptune) dans le Capricorne et d'un astéroïde (8 Flora) dans le Verseau.

(Nom de l'objet / type d'objet / distance / magnitude / taille apparente / coordonnées)
- Helix (NGC 7293). Nébuleuse planétaire ; 690 années-lumière ; 6,3 ; 960''x720'' ; AD = 22h30, D = -20°48'
Avec une distance de seulement 690 al, Helix est la nébuleuse planétaire la plus proche de la Terre. Elle est située dans la constellation du Verseau et a été découverte avant 1824 par Karl Ludwig Harding. Son diamètre réel est de 3 al.
Elle fut longtemps présentée comme un exemple de nébuleuse planétaire symétrique, mais en 2004, une équipe américaine a mis en évidence deux disques dont les plans sont quasiment perpendiculaire. Le plus grand aurait été émis il y a 12 000 ans par l'étoile centrale mourante, le second il y a seulement 6000 ans.
Helix possède aussi la particularité d'avoir d'étranges structures gazeuses allongées, ressemblant à des comètes, et disposées de manière radiale par rapport à la naine blanche centrale : ce sont des grumeaux gazeux créés par des instabilités dans la nébuleuse en extension.
En 2007, le télescope Spitzer a identifié un disque de poussières de 22 milliards de km de rayon autour de la naine blanche, qui aurait été formé par des collisions de comètes.

- Nébuleuse Saturne (NGC 7009). Nébuleuse planétaire ; 1400 années-lumière ; 8,3 ; 28''x23'' ; AD = 21h04, D = -11°22'
Saturne n'est pas seulement une planète, c'est aussi le nom d'une nébuleuse planétaire du Verseau ! NGC 7009 (sa dénomination officielle) est située à 1400 al et a été découverte par William Herschel le 7 septembre 1782. Pour la petite histoire, ce fut sa première découverte d'un objet céleste (et la liste est très longue !).
La nébuleuse Saturne déploie une structure gazeuse étrange, qui la fait ressembler à la planète aux anneaux. C'est Lord Rosse qui lui a donné son nom dans les années 1840.
Son diamètre est de 0,5 al et sa vitesse d'expansion de 21 km/s.

- M2. Amas globulaire ; 37 000 années-lumière ; 6,5 ; 12,9' ; AD = 21h33, D = -0°49'
Avec 150 000 étoiles, M2 est l'un des amas globulaires les plus riches, mais pas des plus spectaculaires, du fait qu'il se trouve en bordure du halo qui entoure le noyau de la galaxie. Son diamètre est de 150 al. Il a été découvert par Jean-Dominique Maraldi en 1746, et intégré au Catalogue Messier le 11 septembre 1760. Les astophysiciens y ont détecté plusieurs étoiles variables, leur permettant d'avoir une estimation assez bonne de sa distance et de son âge, proche de 13 milliards d'années.

- dzêta Aquarii. Etoile double ; 103 années-lumière ; 4,3+4,5 ; 2,0'' ; AD = 22h29, D = +0°01'
Découverte en 1779, cette étoile double est un bon test pour les instruments de 70 mm de diamètre. Ce sont deux étoiles blanches, distantes de 140 ua, et orbitant l'une autour de l'autre en 760 ans (avec une grande incertitude). Dzêta Aquarii était une étoile de l'hémisphère austral céleste jusqu'au 21 novembre 2003, date à laquelle elle a franchi l'équateur céleste, grâce à la précession des équinoxes !

- Gredi – Algedi (alpha Capricorni). Etoile double ; 695 et 109 années-lumière ; 378'' ; AD = 20h18, D = -12°30'
Gredi et Algedi forment l'une des rares paires séparables à l'oeil nu. C'est en réalité un couple optique, composé de deux géantes très éloignées l'une de l'autre. C'est en outre un très bon test d'acuité visuelle.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 09/09/2010 20:33:41    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de discussion Astronomique Index du Forum -> Astronomie Pratique -> Constellations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Space Pilot 3K template by Jakob Persson.
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com