Forum de discussion Astronomique Index du Forum Forum de discussion Astronomique
Forum de l'AAS
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Cassiopée et Céphée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de discussion Astronomique Index du Forum -> Astronomie Pratique -> Constellations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rekin
Invité





MessagePosté le: 25/11/2010 20:30:35    Sujet du message: Cassiopée et Céphée Répondre en citant

Cassiopée et Céphée

[img]http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/87/Cassiopeia_constellation_map.svg/320px-Cassiopeia_constellation_map.svg.png


Un peu de mythologie :
Cassiopée : Cassiopée a une origine mythologique grecque, tout comme les constellations voisines de Céphée, Persée, Andromède et la Baleine. Cassiopée était la reine légendaire du royaume d'Ethiopie. Femme de Céphée et mère d'Andromède, elle était d'une singulière beauté. Trop belle peut-être d'ailleurs, puisqu'elle provoqua la colère de Poséidon, dieu de la mer, en se vantant d'être plus belle que les Néréides, nymphes marines formant le cortège du dieu courroucé. Le royaume d'Ethiopie fut alors ravagé par les tempêtes et la famine. Pour résoudre la situation, Cassiopée dut sacrifier sa fille Andromède au monstre marin envoyé par Poséidon, représenté aujourd'hui par la constellation de la Baleine. La princesse fut sauvé de justesse par le grand héros Persée.
La constellation est parfois appelée Trône de la Reine.
Céphée : comme précisé dans le paragraphe ci-dessus, Céphée était le roi légendaire d'Ethiopie, mari de Cassiopée et père d'Andromède. Après la vantardise de sa femme, il dut se résoudre au sacrifice d'Andromède, exigé par le prêtre d'Apollon pour calmer la colère du dieu.

Etoiles principales :
Cassiopée :
alpha : Schedar, « la poitrine » en arabe
bêta : Caff, « la main » en arabe
gamma : Sih
delta : Ruchbah

Céphée :
alpha : Alderamin, « le bras droit » en arabe
bêta : Alfirk, « le troupeau » en arabe
gamma : Errai, « le berger » en arabe

Objets intéressants à observer :
Avec sa forme caractéristique en W ou en M, Cassiopée est l'une des constellation les plus facilement identifiable. Circumpolaire à notre latitude, elle est donc visible toutes les nuits, à l'opposé de la Grande Ourse par rapport à l'étoile polaire. La constellation est également traversée par la Voie lactée, ce qui explique sa richesse en étoiles. Quelques galaxies faibles et nébuleuses sont accessibles avec des moyens d'amateurs, mais la constellation regorge surtout d'étoiles doubles et d'amas ouverts spectaculaires.
La constellation de Céphée, composée d'étoiles faibles, est plus difficile à représenter. Elle a en gros la forme d'une maison à toit pointu d'un dessin enfantin, pointant vers l'étoile polaire. Les objets célestes qu'elle contient sont à l'avenant : faibles et discrets. Curiosité astrophysique, on y trouve l'une des plus grosses étoiles connues, Erakis, d'un rouge flamboyant. Coïncidence intéressante, cette étoile est l'étoile polaire de Mars.

(Nom de l'objet / type d'objet / distance / magnitude / taille apparente / coordonnées)
- Erakis (mu Cephei). Etoile variable ; 3000 années-lumière ; 3,4 à 5,1 ; ponctuelle ; AD = 21h43, D = +58°47'
Erakis est l'une des plus grosses étoiles connues. C'est une supergéante rouge, située à 3000 al dans la constellation de Céphée, semblable à Antarès, mais en plus lumineuse (175 000 fois plus brillante que notre Soleil !). Son diamètre est de 30 ua, ce qui veut dire que si Erakis était située à la place de notre étoile, elle engloutirait le Système Solaire au delà de l'orbite de Saturne !
Elle pourrait exploser prochainement en supernova.
Nommée « étoile grenat » par Herschel, c'est aussi une étoile variable qui passe de la magnitude 3,4 à 5,1 de façon assez irrégulière, bien qu'une pseudo-période de 730 jours ait été mise en évidence.

- rhô Cassiopeiae. Etoile variable ; 10 000 années-lumière ; 4,1 à 6,2 ; ponctuelle ; AD = 23h54, D = +57°30'
L'étoile rhô de Cassiopée est une étoile géante et également l'étoile la plus lointaine visible à l'oeil nu. Elle est située à 10 000 al dans la constellation de Cassiopée.
Hypergéante 400 fois plus grosse et un million de fois plus lumineuse que le Soleil, elle pourrait exploser en supernova. Son intense luminosité lui arrache tous les 50 ans une masse de matière équivalente à 10 000 fois celle de la Terre. Son dernier sursaut a eu lieu en 2000. A tout moment, son éclat peut de nouveau monter en flèche.

- Achird (êta Cassiopeaie). Etoile double ; 19 années-lumière ; 3,5+7,4 ; 12,7'' ; AD = 0h49, D = +57°49'
Cette proche étoile double est particulièrement colorée. La plus brillante, comparable au Soleil, rayonne dans le jaune, tandis que son petit compagnon, plus faible, est de couleur rouge. Les deux étoiles sont séparées de 70 unités astronomiques, et la période orbitale de la plus petite est de 480 ans. Le dernier périastre remonte à 1889 (diamètre angulaire de 5''), l'apoastre est prévu pour 2150 (diamètre de 18'').

- NGC 7789. Amas ouvert ; 6200 années-lumière ; 6,7 ; 16' ; AD = 23h57, D = +56°44'
Cet amas géant (l'un des plus gros de la galaxie) fut découvert en 1783 par Caroline Herschel. On y compte environ 1000 étoiles dans un espace à peu sphérique de 50 al de diamètre. Curieusement, l'amas est âgé d'un milliard d'années, un âge très avancé pour un tel type d'objet. La densité initiale de l'amas aurait été suffisante pour maintenir les liens gravitationnels entre ses étoiles.

- M52. Amas ouvert ; 4900 années-lumière ; 6,9 ; 13' ; AD = 23h24, D = +61°35'
Découvert par Charles Messier le 7 septembre 1774, M52 est l'un des amas ouverts les plus riches de notre galaxie, mais aussi l'un des plus jeunes (35 millions d'années seulement). 190 étoiles d'un âge comparable à celui des Pléiades se répartissent dans un volume de 13 al. Ce sont toutes des géantes bleues et jeunes, à l'exception de la plus brillante qui est une supergéante jaune. Au centre de l'amas, la densité est de 50 étoiles par cube d'un parsec (3,26 al).

- Amas de la Chouette (NGC 457). Amas ouvert ; 7900 années-lumière ; 6,4 ; 13' ; AD = 1h19, D = +58°20'
Aussi dénommé « amas de E.T. », NGC 457 est un amas ouvert découvert par William Herschel le 18 octobre 1787. Il contient plusieurs centaines d'étoiles assez jeunes (25 millions d'années) dans un volume de 30 al de diamètre. L'étoile phi de Cassiopée semble faire partie de l'amas, mais elle est en fait en avant plan, à seulement 2300 al.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 25/11/2010 20:30:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de discussion Astronomique Index du Forum -> Astronomie Pratique -> Constellations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Space Pilot 3K template by Jakob Persson.
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com