Forum de discussion Astronomique Index du Forum Forum de discussion Astronomique
Forum de l'AAS
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bettrechies : l'histoire rocambolesque d'une météorite franco-belge !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de discussion Astronomique Index du Forum -> Astronomie Générale -> Astéroïdes, étoiles filantes et météorites
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rekin
Invité





MessagePosté le: 31/01/2011 17:29:25    Sujet du message: Bettrechies : l'histoire rocambolesque d'une météorite franco-belge ! Répondre en citant

Après-demain sort sur nos écrans de cinéma le nouveau film de Dany Boon, Rien à déclarer. Le comique chtimi interpréte en compagnie de Benoit Poelvoorde un bînome de douaniers, l'un français, l'autre belge, chargés de traquer les trafiquants de drogues.
Le film a été tourné à Hirson (dans l'Aisne), en plein coeur du pays du maroilles, ainsi qu'à Chimay (Belgique), une ville réputée pour sa bière. L'action du film se déroule en 1993, au moment de l'ouverture des frontières.

Mais un autre scénario de film comique aurait pu être écrit. Une cinquantaine de km au Nord-Ouest, et soixante ans plus tôt, une étrange affaire a secoué la frontière franco-belge, non pas à cause de poudre blanche, mais bien à cause d'une pierre noire.

Hasard du calendrier, ou choix judicieux de la rédaction, le magazine L'Astronomie de février 2011 consacre un superbe article sur la météorite de Bettrechies, une chute française au coeur d'une histoire franco-belge. Very Happy

Une chute remarquée
Lundi 26 novembre 1934, vers 20h35. La nuit est claire, froide et silencieuse. Soudain, un superbe bolide fend l'obscurité en Belgique et dans le Nord de la France. Un globe de feu éclaire le paysage d'une lumière fantastique, suivi d'un roulement de tonnerre et d'une violente détonation.
Charleroi, Mons, Maubeuge, Bavay... Les populations de ces régions charbonnières sont vivement impressionnées. On trouve des témoins jusqu'à Liège.
Un étonnant parallèle peut être fait avec les observations de bolides actuelles : les rumeurs vont aussitôt bon train sur la nature de cette boule de feu. Certains disent que c'est le vol postal Paris-Bruxelles qui a explosé ! Ce qui n'est pas sans rappeler l'histoire du fameux bolide du 25 janvier 2008.
On parle aussi d'une explosion d'origine criminelle d'un dépôt de munitions, ou alors d'un coup de grisou. Contexte politique de l'époque, d'autres pensent que c'est l'Allemagne qui teste un canon secret et qui se prépare à la guerre. Il est vrai que le bolide venait de l'Est... Encore mieux : après la découverte de la météorite, une rumeur affirmera qu'il s'agissait d'une bombe larguée par un avion allemand. On trouvera même des habitants ayant entendu peu avant l'explosion un avion venant de l'Est ! Le contexte n'est pas ufologique, mais on en est vraiment pas loin ! Laughing
Heureusement, la piste d'une chute de météorite est judicieusement évoquée. Le mardi 27 novembre, de nombreuses personnes se mettent à la recherche du corps qui a chute avec fracas la veille au soir. On signale aussitôt la chute d'une météorite à Goegnies-Chaussées, en Belgique ! En effet, deux domestiques de la ferme Monbanson auraient remarqué un trou anormal dans un champ. Trou qui au final se révélera être... un terrier ! Ca ne vous rappelle pas encore une fois le bolide du 25 janvier 2008 ? Wink

Une aventure rocambolesque !
La météorite est effectivement tombée dans un champ, dans la commune de Bettrechies (59), à 60 mètres seulement de la frontière belge, et à une quinzaine de km de Goegnies-Chaussées ! Le corps céleste sera découvert par Oscar Saussez, propriétaire du champ. Il découvre la pierre gisant au fond d'un trou en forme d'entonnoir d'environ 80 cm de profondeur, mais prend la masse noirâtre pour un obus. N'osant pas y toucher, il décide d'aller à pied à la gendarmerie pour faire part de sa trouvaille. Mais en chemin, il raconte à qui veut l'entendre son incroyable découverte, et notamment à quelques adolescents... M. Saussez doit affronter le scepticisme de la population locale, notamment de la Gendarmerie !

Le mercredi 28 novembre, les journaux français et belges titrent "Chute d'un aérolithe près de Maubeuge !". M. Saussez retourne dans son champ, cette fois-ci accompagnés par les gendarmes. Stupeur : la météorite s'est volatilisée !!! Shocked
Le lendemain, la presse titre "L'aérolithe a été volé !". Sur place, c'est l'effervescence ! M. Saussez est furieux ! Il porte plainte pour la spoliation sur ses terres. L'enquête de gendarmerie commence, et les habitants, du côté français de la frontière sont interrogés.
Le 30 novembre, les scientifiques belges arrivent sur les lieux, sous la direction de René Marlière. La région recevra même la visite du célèbre professeur Auguste Piccard !
Mais les scientifiques se heurtent à l'hostilité des habitants, énervés des soupçons de vol qui pèsent sur eux ! Une équipe du Muséum d'histoire naturelle royal de Belgique parviendra à récupérer sur place des morceaux de la météorite. Quant à la masse principale, elle est belle et bien perdue...

10 janvier 1935 : le Musée Royal d'Histoire naturelle de Bruxelles publie un mémoire intitulé "Etudes de l'aérolithe du Hainaut", une dénomination contraire à la règle établie. Le nom d'une météorite est en principe celui du lieu de chute !
En France, les scientifiques grognent, car normalement la météorite est française !
25 janvier 1935 : la masse principale de Bettrechies, pesant 8425 grammes, est remise anonymement au laboratoire de géologie de l'Université de Lille !
Mais que c'était-il passé ?
Souvenez-vous des adolescents croisés par M. Saussez juste après sa découverte d'un trou dans son champ. Le plus âgé d'entre eux a aussitôt pensé à une météorite, et la joyeuse bande décida de jouer un bon tour à M. Saussez : ils récupèrent discrètement la météorite, et eurent l'idée d'envoyer au propriétaire du terrain une lettre signée d'un professeur imaginaire de Bruxelles, lui offrant beaucoup d'argent en échange de la trouvaille. Afin de rendre cette plaisanterie encore plus réaliste, ils postent la lettre depuis la capitale belge. Mais entretemps, souvenons-nous, M. Saussez a porté plainte ! Pour les adolescents, il faut se débarrasser du caillou noir, le plus discrètement possible !
Un incroyable stratagème s'est mis en place, faisant traverser deux fois la frontière à la météorite, sous le regard intrigué d'un douanier. Elle sera ensuite placée dans un réfrigateur d'un café de Valenciennes, en attendant de la remettre aux scientifiques et par peur des policiers.

Tout est bien qui fini bien, ou presque : les jours suivants la restitution de la météorite, le laboratoire de géologie de l'Université de Lille est accusé de vol et de recel de météorite ! Un débat s'instaure : qui est le propriétaire de cette météorite ?
Puis c'est au tour de René Marlière d'être impliqué dans le vol : il s'était aventuré dans le pré pour voir le trou de la météorite !
Fort heureusement, l'histoire se termine bien pour tout le monde...

Nouvelle disparition !
L'affaire de la météorite de Bettrechies est oublié pendant une soixantaine d'années. En novembre 1998, un passionné de météorites, habitant Caudry, contacte le Musée d'Histoire naturelle de Lille, pour voir la "Météorite du Hainaut".
En recherchant celle-ci parmi ses collections riches de 100 000 pièces, le conservateur du Musée ne parvient pas à la retrouver ! La météorite a encore une fois disparu !!! Shocked

Une recherche sérieuse est alors effectuée : il se trouve qu'en 1967, la faculté de Lille est transférée sur le campus de Villeneuve-d'Ascq. C'est là que Bettrechies sera retrouvée en 1999. Ouf ! Surprised
Elle était rangée dans une boîte de verre, dans une armoire d'un bureau de l'Université des Sciences et Techniques de Villeneuve-d'Ascq !
Tout est bien qui finit bien : Bettrechies est maintenant précieusement conservée au Muséum d'Histoire naturelle de Lille.

Etonnante histoire que celle de cette météorite : observée lors de sa chute, trouvée, volée, restituée, puis perdue et enfin retrouvée ! :(joker): Une véritable histoire franco-belge ! Laughing

Classification
Bettrechies, alias Hainaut, alias encore Bétréchies ou Lille est une chondrite ordinaire de type H3-6 à olivine et bronzite, contenant 27,02% de fer. Sa densité est de 3,55, et sa porosité de 6,5%.
C'est une météorite d'un type assez rare : on ne connait qu'une autre météorite de ce type, Zag 140.

La masse totale est estimée entre 10,5 kg et 11,8 kg. Il pourrait même s'agir d'une véritable chute franco-belge, puisqu'une patrouille de police belge vit un autre fragment tomber dans un champ près de Gerpinnes.

Anecdotes
A l'été 1935, le Muséum royal d'Histoire naturelle de Belgique publie un second mémoire, intitulé Aérolithe du Hainaut, analyse spectrographique. La planche présentant une reproduction des raies spectrales des constituant de la météorite auraient inspiré Hergé pour l'album de Tintin, L'Etoile mystérieuse, avec la découverte du fameux métal extraterrestre du professeur Calys, le "calystène".

Si vous lisez l'article de L'Astronomie (et je vous encourage grandement à le lire !), vous serez sûrement surpris du fait que la frontière franco-belge est matérialisée sur place par des bornes vieilles d'au moins trois siècles. Quelques unes sont ornées des trois fleurs de lys, tandis qu'une autre est gravée de l'aigle bicéphale de l'Empire... autrichien ! Mais pourquoi donc trouver une borne autrichienne à la frontière belge ?
Tout simplement parce qu'à l'époque de la pose des bornes-frontières, la Belgique n'existait pas. S'y trouvaient à la place les Pays-bas autrichiens : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pays-Bas_autrichiens

Où la voir ?
Le Musée d'Histoire naturelle de Lille détient la masse principale, pesant 8425 grammes. Mais vous ne la verrez pas, car elle est jalousement gardée, histoire de ne pas disparaitre une troisième fois ! C'est une réplique à l'échelle 1/1 qui est visible.
Le Musée, située 19 rue de Bruxelles, est ouvert du lundi au vendredi (sauf le mardi) de 9h à 12h et de 14h à 17h, et le dimanche et jours fériés de 10h à 13h et de 14h à 18h.
http://www.musenor.com/Les-Musees/Lille-Musee-d-Histoire-Naturelle-de-Geolo…

D'autres musées détiennent des morceaux de la météorite, mais il ne semble pas qu'ils soient exposés.

Bibliographie
Même si j'ai beaucoup raconté l'histoire de cette météorite, vous en apprendrez encore un peu plus en lisant les livres ou en consultant les liens suivants :
- La météorite de Bettrechies, une trouvaille française au coeur d'une histoire franco-belge, dans L'Astronomie n°53 (février 2011), pages 52 à 55. Article de Manuel Fregez.
- Hainaut, dans Les météorites de France de Pierre-Marie Pelé.
- Bettrechies d'hier et d'aujourd'hui : la METEORITE DE BETTRECHIES : http://www.bettrechies.com/modules/news/article.php?storyid=59
- "HAINAUT" (26 novembre 1934): La météorite presque Belge ! : http://www.meteorites.be/pages/met_bel.html
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 31/01/2011 17:29:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
j2m



Inscrit le: 20 Fév 2011
Messages: 11
Localisation: Aude

MessagePosté le: 20/02/2011 10:27:05    Sujet du message: Bettrechies : l'histoire rocambolesque d'une météorite franco-belge ! Répondre en citant

Un petit schéma de la chute en question :


Une petite tranche de cette météorite faisant partie de ma collection que du H3 Cool :

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 23:56:27    Sujet du message: Bettrechies : l'histoire rocambolesque d'une météorite franco-belge !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de discussion Astronomique Index du Forum -> Astronomie Générale -> Astéroïdes, étoiles filantes et météorites Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Space Pilot 3K template by Jakob Persson.
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com