Forum de discussion Astronomique Index du Forum Forum de discussion Astronomique
Forum de l'AAS
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Petit Chien et le Cancer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de discussion Astronomique Index du Forum -> Astronomie Pratique -> Constellations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rekin
Invité





MessagePosté le: 07/04/2011 14:03:04    Sujet du message: Le Petit Chien et le Cancer Répondre en citant

Le Petit Chien et le Cancer





Un peu de mythologie :
Petit Chien : la figure pourtant très simple du Petit Chien a été vu différemment suivant les civilisations antiques. Ainsi, les Egyptiens l'associaient à Anubis, le dieu chacal embaumeur des morts. Les Babyloniens y voyaient un coq. Sur les anciennes cartes célestes arabes était dessiné un arbre !
La mythologie gréco-romaine donne d'ailleurs plusieurs explications, toutes mettant en scène un chien, pour cette constellation. Pour certains, il s'agissait de Moera, fidèle compagnon d'Icare, qui mourut de chagrin après la disparition de son maitre. On y a également vu Cerbère, le chien gardien des Enfers, bien qu'il y ait eu une autre constellation aujourd'hui disparue qui portât ce nom. Enfin, à l'instar de son voisin le Grand Chien, le Petit Chien représente le deuxième chien du chasseur Orion.

Cancer : Pauvre constellation du Cancer ! Elle apparaît bien pâle vis à vis de ses voisines : Taureau, Orion, Gémeaux, Lion... Les Babyloniens l'ont représenté comme un « lieu d'infortune », où les astres seraient comprimés. Il y a plus de 2000 ans, le Soleil y atteignait son solstice d'été avant de se remettre à décliner. C'est sans doute pour cette raison que les Chaldéens, en analogie avec la démarche à reculons du crabe, l'assimilèrent à ce crustacé. Car le Cancer ne représente pas cette terrible maladie, mais en fait tantôt un crabe, tantôt une écrevisse. Les Egyptiens y voyaient plutôt le Scarabée de Khepri (dieu du soleil levant) et les Chinois le refuge des âmes. D'ailleurs, le principal objet de cette constellation, l'Amas de la Crèche, était pour ces derniers une porte entre le monde des vivants et celui des morts.
L'image du crabe est reprise par les Grecs, qui voyaient le Cancer comme le monstre envoyé par la déesse Héra pour se venger d'Hercule qui venait de vaincre la terrible Hydre de Lerne. Le demi-dieu parvint sans peine à tuer le crabe géant, en bondissant dans les airs et retombant les pieds joints sur le corps de l'animal qui éclata bruyamment. Les étoiles de la constellation sont dispersées, comme pour rappeler que l'animal a été écrasé sous les pieds du vaillant héros.

Etoiles principales :
Petit Chien :
alpha : Procyon, « qui précède le chien » en grec
bêta : Gomeisa

Cancer :
alpha : Acubens, « les pinces » en latin
bêta : Al Tarf
gamma : Asellus Borealis, « l'âne du Nord » en latin. Sensé représenté Silène chevauchant un âne
delta : Asellus Australis, « l'âne du Sud » en latin. Sensé représenté Dionysos chevauchant un âne

Objets intéressants à observer :
Les constellations du Petit Chien et du Cancer se remarquent avant tout par leur discrétion en matière d'objets célestes. Aucune galaxie ni nébuleuse n'est accessible à des amateurs. En revanche, c'est le domaine des étoiles multiples et des amas ouverts. L'objet incontournable est bien évidemment l'Amas de la Crèche, déjà visible à l'oeil nu, et révélant toute sa splendeur aux jumelles.

(Nom de l'objet / type d'objet / distance / magnitude / taille apparente / coordonnées)
- Amas de la Crèche (M44). Amas ouvert ; 577 années-lumière ; 3,1 ; 95' ; AD = 8h40, D = +19°59'
Cet amas ouvert est connu depuis l'Antiquité. Il a été mentionné pour la première fois par Aratos en 260 av. JC. A cette époque, il aurait servi d'indicateur météo : son invisibilité dans un ciel sans nuage aurait été l'annonce d'une violente tempête.
Situé à 577 al dans la constellation du Cancer, l'Amas de la Crèche (Praesepe en latin) est l'un des plus proches et aussi l'un des plus brillants vu de la Terre. Avec un diamètre de 40 al, c'est aussi l'un des plus gros amas ouvert de la galaxie.
Grecs et Romains y voyaient une crèche où deux ânes venaient se nourrir. Les ânes sont représentés par les deux étoiles qui entourent l'amas. Il fut observé pour la première fois avec un instrument d'optique par Galilée en 1610, qui compta 36 étoiles. Ce qu'on prenait depuis toujours pour une nébulosité s'avérait être un amas ouvert ! Messier l'intègre dans son catalogue en mars 1764.
Il est très riche (2300 étoiles), mais constitué d'étoiles faibles, appartenant pour la plupart à la séquence principale. Elles sont donc en pleine force de l'âge. Néanmoins, quelques géantes rouges, bleues ou jaunes se distinguent, de même que quelques naines blanches.
M44 suit une trajectoire très voisine de l'amas des Hyades. Il est probable que les étoiles des deux amas, séparés par des centaines d'al, soient nées dans une même nébuleuse il y a environ 730 millions d'années.

- M67. Amas ouvert ; 2700 années-lumière ; 6,9 ; 30' ; AD = 8h50, D = +11°49'
Découvert en 1778 à Dresde par Johann Gottfried Koehler et catalogué par Messier le 6 avril 1780, M67 est un groupe très compact qui a des allures d'amas globulaire. Plus de 500 étoiles sont concentrées dans un diamètre de 12 al. Parmi celles-ci, on compte beaucoup de géantes rouges, mais aussi quelques étoiles « étonnament » jeunes, des Blue Stragglers Stars (ou « retardataires bleues »).
L'une des particularités de cet amas est son éloignement important par rapport au plan de la Voie lactée (environ 1500 al). Il est également caractérisé par son grand âge : entre 4 et 7 milliards d'années, ce qui en fait l'un des plus anciens amas connus de la Voie lactée. Il semble probable que l'amas restera homogène pendant encore 5 milliards d'années.

- Tegmen (dzêta Cancri). Etoile triple ; 70 années-lumière ; 5,6+6,0+6,2 ; 0,8''+5,7'' ; AD = 8h12, D = +17°39'
Tegmen a été découverte comme étoile double en 1756, avant que de nouvelles observations révèlent sa nature triple en 1781.
La composante la plus rapprochée accomplit une orbite tous les 59,6 ans. Son écart angulaire de 0,6 à 1,2'' équivaut à la distance séparant Uranus du Soleil. La composante la plus éloignée met 1150 ans pour boucler une révolution.

- 14 Canis Minoris. Etoile triple ; 264 années-lumière ; 5,4+9,4+9,9 ; 98,6''+132,1'' ; AD = 7h58, D = +2°18'
C'est un système triple accessible à tous les amateurs. Les étoiles sont de couleur orange, et la période orbitale de l'ensemble est inconnue.

- Decapoda (iota Cancri). Etoile double ; 298 années-lumière ; 4,5+6,6 ; 30,8'' ; AD = 8h47, D = +28°46'
Voici une jolie étoile double colorée, puisque les composantes sont de couleur jaune et bleue. L'étoile la plus brillante est une géante jaune de type G, et sa compagne est une naine blanche de type A. Elles sont éloignées l'une de l'autre de plus de 2800 ua. Leur période orbitale est inccnnue, bien qu'elle soit estimée à 65 000 ans.

- phi2 Cancri. Etoile double ; 277 années-lumière ; 6,2+6,2 ; 5,2'' ; AD = 8h27, D = +26°56'
Système double de couleur jaune. Sa période orbitale est inconnue.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 07/04/2011 14:03:04    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de discussion Astronomique Index du Forum -> Astronomie Pratique -> Constellations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Space Pilot 3K template by Jakob Persson.
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com