Forum de discussion Astronomique Index du Forum Forum de discussion Astronomique
Forum de l'AAS
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Poissons et le Triangle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de discussion Astronomique Index du Forum -> Astronomie Pratique -> Constellations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rekin
Invité





MessagePosté le: 17/11/2012 19:14:08    Sujet du message: Les Poissons et le Triangle Répondre en citant

Les Poissons et le Triangle





Un peu de mythologie :
Les Poissons : La comparaison de cette constellation avec des animaux aquatiques est très ancienne, puisqu'elle remonte au début de l'époque mésopotamienne. Chez les Babyloniens, c'est un couple uni par un lien : au Nord-Est, une déesse au corps de poisson, au Sud-Ouest, un poisson-hirondelle (poisson volant). Les Grecs et les Romains reprendront cette légende puisque la constellation représente Aphrodite (Vénus) et son fils Eros (Cupidon). Un jour où les deux divinités étaient en Syrie, au bord de l'Euphrate, ils furent menacés par Typhon, un géant ennemi des dieux. Aphrodite et Cupidon se jetèrent dans le fleuve et se changèrent en poissons , ce qui les sauva du danger. Les Syriens renoncèrent à leur habitude de manger du poisson.
Les Arabes, ainsi que tous les peuples du Sud de la Méditerranée, ne voyaient qu'un seul et unique poisson dans cette constellation.
Le Triangle : la constellation est passée par diverses formes avant de prendre celle d'un simple triangle ! Charrue pour les Babyloniens, triangle pour les Grecs, les Romains et les Arabes, Aratos y vit l'île de Sicile, consacrée à la déesse Déméter. Au Moyen-Age, on y vit même la Sainte Trinité ou la Mitre de Saint-Pierre. Enfin, c'est Hévélius qui l'invente officiellement, tout d'abord sous la forme de deux triangles. La figure sera simplifiée sous sa forme actuelle par la suite.

Etoiles principales :
Les Poissons : alpha : Alresha, « le noeud » en arabe.

Objets intéressants à observer :
Il vous faudra une nuit noire et sans lumière parasite pour arriver à dessiner le grand V distordu qui représente la constellation des Poissons. En effet, bien que ce soit l'une des plus grandes constellations zodiacales, il s'agit sans doute de la plus faible ! Aucune étoile des Poissons n'a une magnitude inférieure à 3... Les Anciens n'avaient heureusement aucun problème de pollution lumineuse. Pour les amateurs de ciel profond, il semble bien que les Poissons restent aussi discrets qu'à l'oeil nu : pas d'amas ou de nébuleuse remarquable, des galaxies faibles... En revanche, les amateurs d'étoiles doubles vont se régaler : la constellation regorge de binaires, à tel point qu'on se demande si cette « double » constellation ne fait pas tout par deux !
D'un point de vue physique, la constellation des Poissons est très importante : c'est là que se situe le point vernal (aussi appelé point gamma), point d'intersection entre l'équateur céleste (ligne grise sur le dessin) et l'écliptique (ligne rouge). Ce point n'est pas défini par hasard : c'est l'endroit où le Soleil se situe le 21 mars, lors de l'équinoxe de printemps. C'est aussi le point d'origine des coordonnées en ascension droite. Du fait de la précession des équinoxes, le point vernal se décale très lentement vers l'Ouest. Il y a 2000 ans, il se situait dans le Bélier, et basculera dans la constellation du Verseau d'ici une centaine d'années.
Enfin, coincée entre les constellations d'Andromède et du Bélier, le Triangle, à la forme si caractéristique, abrite l'une des galaxies les plus proches de nous.

(Nom de l'objet / type d'objet / distance / magnitude / taille apparente / coordonnées)
- Uranus. Planète gazeuse ; 19,399 unités astronomiques ; 5,8 ; 3,6'' ; AD = 0h19, D = +1°13' (au 17 novembre 2012)
Uranus est une planète gazeuse orbitant à 19,2 ua du Soleil en 84 ans. Son diamètre est de 51 120 km, sa période de rotation de 16h30 et sa température de surface de -221°C. Elle possède 27 lunes.
Elle a été découverte le 17 mars 1781 par William Herschel.
C'est une planète couchée : son axe de rotation est presque parallèle au plan dans lequel elle tourne autour du Soleil. Ainsi, chaque hémisphère est éclairé ou plongé dans la nuit pendant 42 ans ! Une étrangeté dont l'explication la plus probable est une résonance orbitale entre la planète et un gros satellite naturel, d'un centième de sa masse, dans la prime jeunesse de la géante gazeuse. L'interaction aurait fait basculé peu à peu Uranus jusqu'à la situation d'aujourd'hui (basculement de 97°). Le gros satellite aurait ensuite été éjecté du Système par l'influence gravitationnelle de Saturne ou de Jupiter.
Un système d'anneaux a été découvert le 10 mars 1977. Deux nouveaux anneaux ont été récemment découverts : un rouge, à 135 000 km (poussières et petits cailloux) et un bleu, inhabituel, à 195 000 km, associé au satellite Mab.
Uranus possède du monoxyde de carbone dans sa haute atmosphère. Ceci est dû à la chute incessante de micrométéorites.

- Galaxie du Triangle (M33). Galaxie spirale ; 3 millions d'années-lumière ; 5,7 ; 73'x45' ; AD = 1h34, D = +30°40'
M33 est une galaxie spirale vue exactement de dessus. Elle est située à 3 millions d'al de la Voie Lactée, et 750 000 al seulement de la galaxie d'Andromède (M31). Avec un diamètre de 50 000 al, c'est la troisième galaxie de l'Amas local de par sa masse.
Repérée par Hodierna dans la première moitié du XVIIe siècle, M33 est référencée le 25 août 1764 par Charles Messier comme « nébuleuse spirale ». En 1926, Edwin Hubble la classe en tant que galaxie.
M33 possède de vastes amas d'étoiles ainsi que de gigantesques nébuleuses. L'une d'elle, NGC 604, avec un diamètre de 1500 al, est la plus grande nébuleuse connue. Elle a été découverte en 1784 par William Herschel.
La galaxie du Triangle est probablement passée à seulement 130 000 al de la galaxie d'Andromède il y a 2,5 milliards d'années. M33 est désormais liée par la gravitation à cette dernière, et finira tôt ou tard par dépecée et digérée par sa voisine, devenue une galaxie elliptique géante après avoir fusionné avec notre Voie lactée. M33 traîne derrière elle un chapelet d'étoiles de 100 000 al de long, pointant vers M31.

- M74.Galaxie spirale; 35 millions d'années-lumière; 9,4; 12'x12'; AD = 1h37, D = +15°48'
Découverte par Pierre Méchain à la fin septembre 1780, M74 est une galaxie spirale, située à 35 millions d'al. Son diamètre est de 90 000 al. Vue de dessus, elle présente des bras très réguliers, de 1000 al de diamètre. M74 est l'un des objets Messier les plus ardus à observer. Elle fut classée comme amas globulaire par John Herschel en 1864, statut qu'elle conservera longtemps puisqu'elle apparaît ainsi dans le premier catalogue NGC de John Dreyer, avant que sa nature galactique soit révélée. Pourtant, sa forme spiralée fut décelée dès 1848 par William Parsons. On l'a alors longtemps considérée comme une jumelle de notre Voie lactée, ce qu'elle n'est pas, car on a découvert récemment que notre galaxie est une spirale de type barrée.

- Alresha (alpha Piscium). Etoile double; 139,1 années-lumière; 4,3+5,3; 1,9''; AD = 2h02, D = +2°45'
Bien que numérotée comme alpha dans la désignation de Bayer, Alresha n'est pas l'étoile la plus brillante de la constellation des Poissons. Elle n'en est pas moins intéressante puisqu'il s'agit d'une étoile double serrée, un bon moyen de tester le pouvoir séparateur de son instrument. Son écart angulaire de 1,9'' nécessite un instrument d'au minimum 70 mm de diamètre pour séparer les deux composantes. Et les choses ne vont pas aller en s'arrangeant, car le couple va continuer à se rapprocher jusqu'en 2060, date à laquelle l'écart angulaire ne sera que d'une seconde d'arc. La période de révolution de cette binaire est de 720 ans.

- dzêta Piscium. Etoile double; 148 années-lumière; 5,6+6,5; 24''; AD = 1h14, D = +7°35'
De couleurs blanche et jaune, les composantes de cette binaire facilement dédoublable (une bonne paire de jumelles arrive à les séparer) ont la particularité d'être situées exactement sur l'écliptique.

- khi Piscium. Etoile double ; 130 années-lumières ; 4,3+5,2 ; 1,9'' ; AD = 1h11, D = +21°02'
Ce couple stellaire situé à 130 al de la Terre est dédoublable dans les instruments à partir de 70 mm de diamètre. La période orbitale est de 933 ans.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 17/11/2012 19:14:08    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de discussion Astronomique Index du Forum -> Astronomie Pratique -> Constellations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Space Pilot 3K template by Jakob Persson.
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com