Forum de discussion Astronomique Index du Forum Forum de discussion Astronomique
Forum de l'AAS
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Petite Ourse et la Girafe

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de discussion Astronomique Index du Forum -> Astronomie Pratique -> Constellations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rekin
Invité





MessagePosté le: 07/03/2013 18:34:32    Sujet du message: La Petite Ourse et la Girafe Répondre en citant

La Petite Ourse et la Girafe





Un peu de mythologie
La Petite Ourse : avant d'être une réplique miniature et inversée de sa voisine la Grande Ourse, cette constellation a d'abord représenté un chien. C'est le mathématicien Thalès de Milet (connu pour son fameux théorème) qui révéla aux Grecs l'existence de cette constellation, après l'avoir appris des navigateurs phéniciens, reconnaissant la dette des Grecs (et oui, déjà à l'époque!) envers les peuples du Moyen-Orient, qui leur ont transmis leurs connaissances accumulées au cours de plusieurs siècles d'observations.
La Girafe : la Girafe n'a pas d'histoire mythologique à proprement parler, car elle a été créé de toute pièce par Jacob Bartsch, le gendre de Johannes Kepler, pour combler une région du ciel pauvre en étoiles brillantes. Elle faillit s'appeler le Chameau.

Etoiles principales
La Petite Ourse :
alpha : Polaris
bêta : Kochab, contraction de Kochab al Seemali, « l'étoile du Nord » en arabe
gamma : Perkhad
delta : Yildun

Objets intéressants à observer
Regarder vers la Petite Ourse, c'est un peu comme regarder l'axe sur lequel le monde tourne. Ressemblant à la Grande Ourse, mais inversée, la Petite Ourse est composée de faibles étoiles, ce qui la rend difficile à distinguer. On y trouve peu d'objets remarquables, principalement des étoiles doubles et un joli astérisme. La Girafe est encore plus difficile à dessiner. Elle se rattrape par la présence de magnifiques objets du ciel profond : une jolie galaxie proche, un amas ouvert remarquable, et un astérisme assez impressionnant à contempler aux jumelles.

(Nom de l'objet / type d'objet / distance / magnitude / taille apparente / coordonnées)
- NGC 1502. Amas ouvert ; 3080 années-lumière ; 5,7 ; 8' ; AD = 4h08, D = +62°20'
Cet amas ouvert découvert par William Herschel possède 45 étoiles âgées de seulement 19 millions d'années. Beaucoup d'entre elles sont jeunes et chaudes, mais l'amas comporte également deux blue stragglers et une géante rouge. La particularité de NGC 1502 est de posséder en son sein deux belles étoiles doubles, dont la plus remarquable, Sigma 484, trône en son centre.

- Polaris (alpha Ursae Minoris). Etoile double ; 460 années-lumière ; 2,0 + 8,2 ; 18,4'' ; AD = 2h32, D = +89°16'
Comme son nom l'indique, Polaris est l'étoile polaire : elle indique le pôle Nord céleste. En réalité, elle se situe à moins d'un degré d'arc du point exact. Le mouvement périodique de l'axe du pôle terrestre dans l'espace fera diminuer cette distance angulaire jusqu'en 2102.
Polaris est également une étoile double. Il y a une grande différence d'éclat entre les deux compagnons.

- NGC 2403. Galaxie spirale ; 11 millions d'années-lumière ; 10,4 ; 7,1'x3,9' ; AD = 7h27, D = +80°11'
Faisant partie du Groupe de la Grande Ourse (le même que celui de M81 et M82), NGC 2403 est une des galaxies les plus proches de l'Amas Local. Elle a été découverte par William Herschel le 1er novembre 1788, et son diamètre est de 60 000 al. Un grand nuage d'hydrogène de 880 al de diamètre est centré sur le noyau, tandis que les bras spiraux sont riches en régions HII, des nuages d'hydrogène ionisé où se forment les étoiles de la galaxie.

- pi 1 Ursae Minoris. Etoile double ; 72 années-lumière ; 6,6 + 7,3 ; 31,7'' ; AD = 15h29, D = +80°27'
La composante A de ce couple stellaire a une couleur légèrement jaunâtre. La composante B n'a pas de couleur particulière.

- Le Mini Ceintre (Whiting 1). Astérisme ; distance non mesurable ; 9 ;17' ; AD = 16h29, D = +80°15'
Cet astérisme a été mentionné pour la première fois par Phil Harrington en 1998 dans la revue Sky and Telescope. Il ressemble à une version miniature de Collinder 399 (l'amas du Ceintre) de la constellation du Petit Renard.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 07/03/2013 18:34:32    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rekin
Invité





MessagePosté le: 07/03/2013 18:37:48    Sujet du message: La Petite Ourse et la Girafe Répondre en citant

Et l'énigme du mois est : Polaris n'est pas tout à fait sur l'axe polaire, et sa position par rapport à celui-ci évolue au fil du temps. Quelle est l'origine de ce mouvement ?
Revenir en haut
cibi



Inscrit le: 21 Oct 2005
Messages: 154
Localisation: Soissons

MessagePosté le: 09/09/2013 11:08:28    Sujet du message: polaris Répondre en citant

Comme personne n'a répondu à l'énigme, je vais le faire:
l'axe polaire se déplace à cause du phénomène de précession de la Terre qui se comporte comme un gyroscope.
Cela entraîne ce qu'on appelle la précession des équinoxes, c a d le déplacement lent du point vernal sur l'écliptique.
_________________
CiBi
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 02:26:07    Sujet du message: La Petite Ourse et la Girafe

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de discussion Astronomique Index du Forum -> Astronomie Pratique -> Constellations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Space Pilot 3K template by Jakob Persson.
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com